Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Pour parler de poker, c'est ici (Actus, tes bad beat, stratégie, ...)

Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Messagepar Looping » Mar 4 Mar 2014 17:47

Episode 1

C'est grâce à l'APP que j'ai eu la chance participer à la finale individuelle du Winamax Poker Tour. Voici donc en toute humilité un petit résumé de ce séjour Parisien.

C'est le jeudi 27 février que commençait la finale du winamax poker tour dans le célèbre établissement de jeu parisien : le cercle Clichy. Qualifié grâce au championnat online de l'app, c'est le vendredi soir que commençait pour moi la guerre des jetons.

Vendredi matin donc direction Paris ou je retrouve à l'hôtel qui jouxte le cercle 2 autres joueurs du club : le finaliste de l'année dernière Shoo ainsi que Mages.
À 14h direction tous les 3 à la brasserie Leon de Bruxelle qui donne sur la très fréquentée place de Clichy pour un bon repas animé bien sur par des discussions poker : stratégies, anecdotes et autres commentaires sur le monde du poker (avec un sujet phare : peut on folder les nuts au flop ? lol)
Vers 17h retour dans les chambres pour bien se reposer avant ce day1D qui est prévu pour commencer à 20h. Un peu après 19h nous nous rendons au cercle pour finaliser les inscriptions et attendre le shuffle up and deal qui marquera le début du tournoi.

Ce n'est pas moins de 1260 joueurs repartis en 4 day1 qui participent à cette finale. Il faut d'ailleurs souligner l'organisation impeccable de Winamax, ainsi que la gentillesse et la disponibilité du staff.

20h c'est parti, 20.000 jetons, rounds de 40mn et une très belle structure ! On va pouvoir enfin se battre et tenter d'aller décrocher une partie des 600.000 € de prizepool, dont 100.000 promis au vainqueur. C'est beaucoup pour un tournoi à 550 €, et certainement trop d'ailleurs car cela entraine un payout très discutable qui est le seul point noir de ce magnifique tournoi.
Première surprise, à ma table, juste à ma gauche un joueur bien connu puisqu'il s'agit de notre ami Abdé "lhasdecoeur" avec qui on joue tous les vendredis au club.

Les forces en présence :
Après quelques dizaines de minutes il est déjà possible de faire un premier profil des adversaires de cette première table où je passerais la majeure partie du tournoi.

- Siège 1 : le Dandy parisien, Fantasque et très peu expérimenté, il est clairement le joueur le plus faible de la table et la cible prioritaire à mes yeux de ce début de tournoi.
- Siège 2 : un joueur ni bon ni mauvais qui rentre dans peu de coups, et qui abandonne assez facilement sa main si elle n'a pas touché le flop
- Siège 3 : une jeune joueuse assez tight et très solide. Elle a gagné le King5 en 2013, fait partie de la team Manu.B et produit un jeu très propre. Certainement la personne à qui il sera le plus dur de prendre des jetons.
- Siège 4 : Looping
- Siège 5 : Abdé. Si c'est bien sur agréable d'avoir un copain à la table, c'est toujours une situation délicate. D'un côté on sait qu'il n'y aura pas d'agression inutile en bataille de blinds ou lors d'une main dans laquelle on se retrouverait tous les 2 (il ne s'agit pas ici de collusion bien sur, mais d'essayer juste de s'éviter) mais d'un autre côté on peut parfois manquer de value sur un très bon spot.
- Siege 6 : un joueur d'une cinquantaine d'années avec un jeu très sérieux et académique.
- Siège 7 : un jeune joueur version "Cananadry" : ça ressemble à un pro, ça croit que ça joue comme un pro, ça s'habille comme un pro, mais c’est pas un pro ! La capuche, les lunettes, les autocollants de sponsors inconnus partout, le tatouage poker sur l'avant bras ! Bref le gars joue le tournoi de sa vie ! Première 1/2 heure il rentre dans beaucoup de coups et essaye de prendre le lead de toutes les mains qu'il joue. Apres 1 niveau, et avoir perdu plus de la moitié de son stack il ne bougera plus une oreille sauf pour faire tapis préflop avec plus de 60 blindes
- Siège 8 : un joueur du Paname Poker Club, tight, et qui ne folde quasiment jamais avant la river
- Siège 9 : un joueur amateur assez difficile à évaluer et qui produit dans l'ensemble un jeu très correct

Après avoir évalué la table la première 1/2 heure, j'opte pour une première stratégie en ce début de tournoi : ne jouer que le haut de ma range en règle générale, sauf contre le fantasque en siège 1 contre qui je vais call préflop any too lorsque c'est lui qui ouvrira, le cananadry du siège 7 et le parisien en 8 avec lesquels je jouerais le bas de ma range.

Première cible manquée :
Lorsque vous vous asseyez à une table en tournoi ou en cash vous rêvez de vous retrouver face à certains types de joueurs. Ce sera le cas de notre ami en siège 1. Il limp ou relance très peu cher préflop puis fait grossir monstrueusement les pots lors du jeu postflop lorsqu’il pense être très bien. Il est bourré de tell et vraiment très facile à jouer. Lorsqu'il ne touche pas, il continue la même mise que préflop en 3 barels.
Voici un exemple de son jeu : blind 50/100, utg raise 200, call 2X, il call en position. Flop AA5, CB d’UTG à 500, fold, fold, et notre ami annonce tapis, soit + de 20.000 pour à peine un peu plus de 1000 au pot ! UTG foldera un petit As et tout le monde se regarde à la table avec le sourire lorsque le joueur qui a fait tapis montrera AK^^.
Un autre exemple, Blind 50/100 je suis en BB, Utg limp, raise du siège 1 au bouton à 200, SB complète, je complète, Utg complète. Flop Axx, sb chek, je chek, utg chek, Bouton ouvre à 2500 pour un pot à 800 !!! Fold bien sur !!!
Au bout d’un moment ce joueur me donne son prénom et me demande le mien ! Je lui donne l’air surpris et il me dit très gentiment que comme je suis dans tous les coups où il joue autant apprendre à se connaître. Je lui réponds avec malice que c’est souvent le cas dans les tournois que 2 joueurs ont du jeu en même temps alors que je rentre vraiment avec des poubelles pour l’attraper.
Malheureusement je ne suis pas le seul à avoir remarqué son jeu et un autre aura le spot avant moi : Blind 50/100 Le siège 9 ouvre 350 avec AcJc et le siège 1 call avec AQoff. Flop Ad10c3c, Cbet du siège 9 pour 600, tapis 20.000 du siège 1, snap call par le siège 9. Un trèfle au turn scellera le sort du siège 1 qui donnera tout son stack.
Mince alors c’est pas moi qui l’ai eu ! il va falloir revoir un peu la stratégie. Dommage j’aurais bien aimé doubler très vite et avoir de quoi mettre la pression sur les adversaires sans que cela ne mette jamais en danger mon stack…
1ère pause, je suis à 23.000, Mages est à 15.000 et Shoo déjà à 37.000. Notre ami Abdé lui est sorti du tournoi sur un board ou il enverra tout son stack sur un tirage flush, payé par son adversaire qui avait brelan de dames.

à suivre...
Le succès consiste à aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme !
Avatar de l’utilisateur
Looping
Adhérent
 
Messages: 563
Inscription: Mer 9 Juin 2010 23:16
Pseudo WINAMAX: Looping640

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois

Messagepar Karine/Krisna » Mer 5 Mar 2014 14:41

Merci beaucoup pour ce compte rendu détaillé ! Bonne chance et à bientôt !
Karine/Krisna
Adhérent
 
Messages: 22
Inscription: Sam 28 Sep 2013 17:12
Pseudo WINAMAX: Krisna6264

Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 2

Messagepar Looping » Mer 5 Mar 2014 16:58

Episode 2

Retour de pause après un nouveau détour place Clichy pour un petit repas. Au siège 1 est maintenant assis un jeune Espagnol de Bilbao, assez agressif et qui joue bien. Je préfère m’en méfier et ne veux pas le laisser prendre l’ascendant sur la table. Il est au Cutoff quand je suis de BB, et le joueur en siège 2 n’étant pas actif, il va très souvent relancer en position. Je n’ai pas envie qu’il m’agresse tout le temps. Je vais donc décider de jouer contre lui et défendre mes blinds, voir à le tribeter régulièrement préflop tout en veillant à ne pas faire trop grossir les pots postflop afin de ne pas risquer mon tournoi.
En siège 5 pour remplacer Abdé arrive Massou (Michel) Cohen. Un joueur de cercle parisien qui joue toutes les semaines le 500€ de l’ACF et d’autres tournois réguliers. C’est un ami de Philippe Ktorza. L’homme est affable et très sympathique. Il sait jouer et pratique un poker « à l’ancienne » ne lâchant pas ces tirages.

Sur une des premières relances de l’espagnol, j’ouvre :Ks: :Kc: en BB. Cà tombe bien je voulais lui placer un tribet d’entrée. Il paye. Flop Axx, je Cbet pas trop cher et il just call. Il a surement une paire ou un As moyen que je vais pouvoir lui faire abandonner sur un deuxième barel, c’est un bon joueur. Turn brique, et je place donc mon 2ème barel. Il hésite un court instant et fold…parfait pour la suite !
Je relance régulièrement (environ 1 coup sur 3/4) un peu plus du double de la BB avec toutes les mains à potentiel sans trouver de résistance et monte mon stack autour des 27.000 avant de redescendre doucement autour des 23.000

Nous sommes au niveau 100/200 et j’ouvre :Qd: :Qs: en midle. Je raise 450 comme d’habitude pour ne pas montrer de force. Suivi par le parisien du siège 8 qui se trouve en BB. Flop 4J8 raimbow, BB check, je Cbet à 750, BB call, Turn 7 qui fait rentrer un flusdraw, BB check encore et je place un deuxième barel à 1.800, BB call. Que peut-il avoir ici ??? 99, 1010 je ne sais pas trop avec quoi il me call 3 barel sans jamais prendre l’initiative ou faire de value ! River 5, et il donkbet très vite à 4000. Mais qu’est ce qu’il a ? La quinte est bien rentré avec un 6, mais avec quelle main qui aurait un 6 peut-il avoir payé les barels préflop, flop et turn ? Ou alors il a brelanté avec JJ ou 88 et à joué toute le coup en slowplay, Arffff il polarise sa main, c’est air ou nuts. Ce joueur ne lâche pas ces mains, je l’ai vu plus tôt payer 2 barels avec AQ qui n’avait pas touché…je suis trop curieux, je paye, et il retourne :6s: :6d: pas très fier de lui pour une quinte backdoor !!! Je lui lâche d’un air agacé « Bien joué, tu lâches jamais tes mains ? », « je te voyais sur AK » me répond-il. Ben voyons ! Bref un mauvais call de ma part, une première erreur et me voila retombé à 17.000.

Ce passe quelques coups ou j’arrive à faire un peu de jetons et remonter vers les 20.000, puis je trouve :Ah: :Kc: au bouton. Après un raise en middle à 600, je décide reraise à 1300. Payé par « Massou » en SB et par le relanceur initial. Flop :Qd: :8d: :6c: . SB check, MP Check et je cbet à 1300. SB call, MP fold. Turn :Ks: , ha voilà enfin ma carte. SB check et je mise 2200. SB call. River :9s: . Massou en SB chek à nouveau et je pense clairement être devant. Je vais donc miser ici 3000 en value pour être éventuellement payé par une Q moyenne, paire de 10 ou JJ. Mais alors que je m’attends à un fold, SB me raise à 6000. Pfff je me suis fait attraper, il a mieux que mon K, mais je ne peux pas folder 3k dans un pot de 14k avec Top paire top kicker, je souris donc et lui annonce que je le paye pensant être battu. Il me retourne un magnifique :5d: :7d: pour un tirage flush et quinte par les 2 bouts au flop qui rentre à la river.
Aie, mon stack descend encore ! Je suis vers les 9000 maintenant, les blinds vont passer à 150/300 ce qui me fait environ 30 blinds de stack. Est-ce que je resserre déjà mon jeu ou dois je tenter encore quelques risques ? Va pour la 2ème solution jusqu’à 20 blinds.

Après avoir jeté des poubelles pendant une bonne ½ heure, je trouve :Kd: :Td: en middle. Je raise à 750, et suis callé uniquement par le siège 9 en BB. J’ai joué quelques coup contre lui et je les ai tous abandonné. C’est lui qui avait aspiré le premier joueur et bénéficiant d’un stack confortable il avait pu rentrer dans pas mal de coup et mettre la pression.
Flop :6d: :Qs: :Js:, BB check et je Cbet à 800. BB me reraise à 1900 ! C’est une décision difficile avec mon stack, mais j’ai le tirage quinte par les 2 bouts et les carreaux backdoor. J’ai juste la cote pour payer et si ma quinte rentre et qu’il a 2 paires ou brelan je peux doubler. Je ne vais donc pas jouer le coup à fond dès le flop et décide de juste caller sa mise. Si ça ne rentre pas au turn j’abandonnerais le coup et garderais 20 blinds.
Turn :5c: et à ma grande surprise il check. Pourquoi raise t-il au flop et check au turn sur une carte anodine ? Il a certainement un tirage pique, et peut-être avec l’As. Si je fais tapis avec le stack qu’il a, il va me payer et si ma carte ne rentre pas, il va gagner hauteur As et m’éliminer. Je décide donc de checker aussi le turn. River :Th: , je passe donc devant s’il avait un tirage. Il envoi 4000 alors qu’il ne me reste que 6000. Dur de payer, si je me trompe c’est fini ! Ca sent quand même trop le tirage raté, le check au turn n’est pas logique…je reste sur ma première impression et fini par payer avec ma 3ème paire. Il retourne :6c: :3h: 6/3 pour une paire de 6 et le 10 river me fait gagner le coup ! Je respire et remonte à 16.000 jetons soit environ 50 blinds.

4 mains plus tard, le jeune Espagnol relance au cutoff à 600. Je suis en BB avec :As: :Jd: . Je ne veux pas le jouer hors position je vais être obligé de chekfold sur beaucoup de flop. Je décide donc de placer un tribet assez cher à 2200. Mon adversaire tank pas mal puis envoie son tapis qui me couvre largement. Mauvais timing pour un tribet cher ! Je suis obligé d’abandonner le coup. Il me montre un As6 tout pourri histoire de monter que lui aussi est capable de mettre la pression. Certainement ai-je montré une faiblesse dans mon attitude ! Bien joué en tout cas ! J’ai moins de 14.000 maintenant.

Commence alors une véritable traversé du désert au niveau du jeu. Pas une carte, pas un spot, rien ! Les poubelles s’enchainent, les niveaux montent et je ne prends plus un coup. Allez un peu d’aide serait pas mal là j’en ai besoin…c’est à ce moment que le floor vient nous voir pour nous dire que la table casse ! Et mince, tout est à reprendre et avec un stack pas confortable du tout ça va être dur !
Changement de table, changement de salle, changement d’ambiance ! Les coups se déroulent très très lentement, la table est remplie de sharks, et certains tapis sont monstrueux ! Je rentre dans la coquille et attends le coup qui me relancera !
Fold, fold, fold…fold…fold jusqu’à la nouvelle apparition du Floor : la table casse. Je n’ai pas joué une main à cette table, ça ne peut pas être pire !

à suivre...
Le succès consiste à aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme !
Avatar de l’utilisateur
Looping
Adhérent
 
Messages: 563
Inscription: Mer 9 Juin 2010 23:16
Pseudo WINAMAX: Looping640

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 2

Messagepar Looping » Ven 7 Mar 2014 11:26

Episode 3 : suite et fin

Changement de salle pour me retrouver dans l’ancienne salle de jeu du cercle qui vient juste d’être refaite. Ouahou c’est trop beau ! Ca fait vraiment plaisir d’être là. Avec un peu de jeu ça serait parfait !
La table est plutôt sympa. Un Norvégien, un Anglais, 2 joueurs de club au niveau très moyen et 3 bons joueurs. Les mains s’enchainent et se ressemblent, rien d’exploitable et mon stack fond sans jouer à 11.000.

Nous sommes à l’avant dernier niveau de la journée, au blind 400/800 et j’ai 14 blinds. Un joueur ouvre à 1600, payé par le bouton (un joueur du nord qui apprécie énormément la bière vu son élocution^^). Je suis en BB et j’ouvre :Ks: :Js:. On y est ! J’envoi tapis pour 11.000, le relanceur initial fold et le bouton qui a environ 30k me paye instantanément. Oups je suis pas bien là ! Il retourne :7h: :7d: . Ha ben si finalement ça me va le coinflip, surtout qu’un :Jd: tombe au turn. Double up pour moi et retour à 23k, presque 30 blindes.

Arrive le coup ou je ne sais toujours pas si j’ai pris une bonne décision. C’est la dernière main de l’avant dernier niveau. Il est plus de 4h du mat. Toujours blinds 400/800 J’ai 21 K. Un joueur amateur à ma droite UTG relance à 1600. Il n’a pas joué un coup depuis que je suis là, soit plus d’une heure, une vrai serrure ! Au moment de prendre les jetons pour relancer, sa main se met à trembler énormément. Faiblesse ou force ? Je suis UTG+1 et je découvre :Qs: :Qc: . Je tribet à 3600. Ca fold jusqu’au bouton et alors qu’il reste encore 3 joueurs à parler, bouton, SB et BB, le relanceur initial annonce tapis alors que ce n’est pas à lui de parler, trop pressé de jouer le coup. Les autres foldent, sa parole est engagée, le croupier confirme « Tapis » et c’est donc à mon tour. Je le regarde et le type rentre dans un tremblement incontrôlé de partout, une véritable transe. Je lui fais la remarque, ce qui fait rire toute la table. Il n’a que 3 mains possible ici pour moi : AA, KK ou AK. Je joue au mieux un flip, et 2 fois sur trois je me prends un mur. Il a presque 40k. J’essaye de lui tirer des infos mais rien n’y fait ! Je lui demande s’il me montrera sa main si je fold, il me dit non. Je jette mes cartes face up et montre à toute la table QQ en espérant qu’il fasse pareil. En vain ! Je me garde donc 16000 soit 16 blinds puisque nous allons passer à 500/1000. Je ne pensais pas être capable de folder QQ préflop avec 20 BB deep à ce moment du tournoi !
Héro fold ou mauvais fold ? Lorsque je sortirais du tournoi je lui demanderais de bien vouloir me dire sa main. Il s’est donc levé et est venu vers moi pour que les autres n’entendent pas. Il m’annoncera qu’il avait AK. Je jouais donc un flip et j’ai peut-être pris une mauvaise décision.

Un tour de table plus tard je me retrouve en BB dans la même situation que précédemment lorsque j’ai doublé une première fois mon tapis. Un joueur ouvre à 2000, payé par le bouton (vous savez celui qui aime la bière). C’est parfait, j’ai :9d: :9c: et envoi mes 16 blinds ! Le relanceur initial fold et le bouton qui a environ 25 blinds me paye instantanément, désireux de prendre sa revanche. Cette fois c’est lui qui à :Kd: :Js: . Un :Kh: tombe au flop et je termine mon tournoi en cette fin de day 1.

Au final ce tournoi s’est déroulé comme tant d’autre, avec des bons et des mauvais coups, et sans la réussite indispensable pour pouvoir aller plus loin. Je retrouve Shoo et Mages en train de jouer au cashgame, m’annonçant qu’ils ont également sauté un peu plus tôt. 4 joueurs de l’APP sur 4 éliminés au Day1. Aie ! C’est pas brillant, mais au moins on sait qu’on ne pourra pas faire pire l’année prochaine ! Il est plus de 5h du matin. Il est temps de rentrer à l’hôtel se reposer et éliminer toute cette frustation qui s’accumule lorsque cela ne se passe pas bien. Nous sommes là jusqu’à dimanche et demain c’est poker bien sur !

Samedi 12h. On se retrouve à la réception de l’hôtel avec mages et Shoo. Abdé lui est déjà rentré sur Pau avec la voiture directement après le tournoi. On a faim ! On décide donc de s’attabler dans un petit restaurant d’une rue perpendiculaire au boulevard. C’est meilleur et moins cher nous dit Shoo ! Parfait voyons ça ! Un peu de vin, 3 énormes entrecôtes frites, un délicieux plateau de fromage. On est fin prêt pour retourner au cercle et faire un peu de cashgame.
Je repasse par l’hôtel, et le temps d’arriver je retrouve les amis palois déjà assis aux tables ! Bonjour je voudrais jouer svp. Pas possible pour le moment Monsieur les tables sont complètes, on va vous mettre sur liste d’attente ! Dur ! Quelle table vous souhaitez, 1/2, 2/4, 5/5 ? N’importe, mettez moi sur toutes les listes je veux juste m’asseoir et toucher des jetons ! Ce week-end c’est poker, poker, poker.
Après plus de 2h d’attente une table ouvre et on me donne une place. C’est une 2€/4€. Tant mieux, je préfère que la 5/5 ou je me sens moins à l’aise, les pots montants énormément et où le niveau est censé être meilleur. Après seulement 40mn de jeu, et alors que la session avait très bien commencé pour moi, le floor arrive et annonce les 3 dernières mains et la fermeture de la table. Ils en ont besoin pour le day 2 du WiPT. Duuuuur encore !
Il me faudra attendre plus d’1 heure pour retrouver une place libre à une table. C’est aussi une 2/4. Parfait ! Je retrouve l’ami Shoo en face de moi qui a déjà triplé sa cave de départ. On se lance à peine un regard comme si on ne se connaissait pas, les autres n’ont pas besoin de savoir. Ce sera plus facile pour jouer ! Les tapis sont profonds, et quasiment tous le monde a plus de 100 blinds. Ca promet une belle partie. Et effectivement ça n’a pas raté ! Des pots régulièrement au dessus de 500 €, certains à plus de 1000 € et un pot monstrueux à près de 2200 €. Wouaouh, pour une table en 2/4, c’est juste énorme ! Il faut dire qu’un bienfaiteur très loose agressif a régalé toute la table en cavant 2 X 500 €, puis 800 € perdu en quelques minutes, puis très énervé a sorti une liasse de billet et posé 1500 € sur la table, qu’il s’est fait rapidement aspirer de nouveau.
Une petite pause pour boire un délicieux lait fraise (au shaker s’il vous plaît pas à la cuillère^^) et c’est reparti. Un peu après minuit Shoo décide de quitter la table avec plus de 7 fois la cave initiale ! Mages qui jouait lui sur une table en 5/5 décide aussi de s’arrêter là. Les bougres ont faim et veulent aller manger un morceau à l’Hippopotamus qui se trouve à 100m. J’ai doublé ma cave de départ et j’ai joué beaucoup moins qu’eux. La table me plaît. Je décide donc de rester assis encore un peu et de les rejoindre un peu plus tard. Je terminerais finalement à 3h du matin sans avoir mangé. Mages et Shoo sont rentrés dormir. Je vais faire de même !

Le dimanche midi il est temps de libérer la chambre et de repartir à l’aéroport pour rentrer à la maison, la tête remplie de souvenirs de ce très agréable week-end de tournoi, vécu grâce à l’APP. Ces tournois sont toujours l’occasion d’acquérir un peu plus d’expérience, de faire des rencontres toujours enrichissantes et de passer de bons moments avec les copains.

Un GRAND MERCI aux responsables du club, aux bénévoles qui le font vivre, et à Winamax pour ce partenariat qui nous permet d’avoir la possibilité de gagner des packs pour ce type d’évènements.
Il paraît que le championnat online du club continue pour gagner cette fois-ci un pack pour Dublin ! Je vais me laisser tenter je crois, pas vous ?
Le succès consiste à aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme !
Avatar de l’utilisateur
Looping
Adhérent
 
Messages: 563
Inscription: Mer 9 Juin 2010 23:16
Pseudo WINAMAX: Looping640

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Messagepar Dpperf » Ven 7 Mar 2014 18:25

Merci pour ce CR

GG à toi, tu y était c etait déja une belle perf :-)
Dpperf
Membre Actif
 
Messages: 108
Inscription: Lun 5 Sep 2011 19:00
Pseudo WINAMAX: gtturbo-64

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Messagepar Noirdez » Sam 8 Mar 2014 19:27

sympas le cr.plus de chance la prochaine fois j'espere
Noirdez
Adhérent
 
Messages: 104
Inscription: Sam 26 Nov 2011 10:10
Pseudo WINAMAX: noirdez666

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Messagepar Chips » Dim 9 Mar 2014 23:22

sympa le cr loop's ;)
La différence entre un mec bourré et un con ?? ça dure moins longtemps d'être bourré le tout est de ne pas être les deux
Avatar de l’utilisateur
Chips
Secrétaire
 
Messages: 425
Inscription: Mer 15 Sep 2010 14:52

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Messagepar Larnak64 » Lun 10 Mar 2014 17:42

super CR, merci

Pour QQ, le fold me semble propre au vu du ressentis que tu décris.

Tu feras mieux la prochaine fois, c'est pas sur pour les autres :lol:
Larnak64
Piéton
 
Messages: 193
Inscription: Jeu 10 Juin 2010 12:02
Pseudo WINAMAX: -larnak64-

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Messagepar Ladole » Mer 12 Mar 2014 16:25

super week end et nice cr , lol dans la tète d un palois , en ce moment suis plutôt dans la tète d un chti ;)
Avatar de l’utilisateur
Ladole
Adhérent
 
Messages: 180
Inscription: Dim 13 Juin 2010 17:16
Pseudo WINAMAX: x_steeve

Re: Finale WiPT : Dans la tête d'un Palois Episode 3

Messagepar Flo » Ven 14 Mar 2014 16:30

8-) Super compte rendu Loops! On s'y croirait! Tu me connais: j'aurais foldé les dames aussi mais c'est pas un scoop: je manque de cojones! En tous cas, merci pour écrire sans fautes, un vrai régal...
Flo
Membre du C.A
 
Messages: 31
Inscription: Ven 17 Fév 2012 11:47
Pseudo WINAMAX: fluffy_fox

Suivante

Retourner vers La Salle de Poker

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités